Vous êtes ici : Accueil --> Adopter votre Crédit --> Crédit Classique

Publicité




Crédit Classique

Définition du Crédit Classique


credit classique

Lorsque l'on parle de crédit, logiquement on fait souvent référence au prêt personnel. Avec le crédit classique, tout est réglé à l'avance : le montant, la durée, les remboursements et le taux : vous empruntez tant, vous remboursez tant. Ordinairement, le délais de remboursement d'un crédit classique varie entre 1 et 5 ans (12 et 60 mois), et le montant du crédit peut aller de 1500 € à 40 000 €. En revanche, le taux d'intérêt est fixe et ne varie pas dans le temps.



Comme le montant est supérieur à un crédit à la consommation et le taux d'intérêt plus faible, les risques sont donc plus élevés pour l'organisme de prêt. Il faut parfois fournir une garantie. Par exemple, le crédit auto est un cas particulier du crédit classique dans lequel le véhicule devient la garantie du prêt. Quel que soit votre projet (immobilier, matériel, véhicule, travaux etc), entre les prêts à taux fixe et à taux variable : choisissez la solution qui convient le mieux à votre situation.



En fonction de votre dossier vous définissez avec votre conseiller le montant du prêt, la périodicité du remboursement, toutes les modalités etc … Aussi, en dehors de la mise en garantie d'un bien, d'autres solutions existent : l'apport de fonds, la garantie hypothécaire, ou la caution (solution en hausse chez les jeunes emprunteurs).



Voici un bilan des différents plan de financement :

Les prêts classiques à taux fixe
Ils vous permettent de savoir le taux et la durée de votre crédit. Vous établissez votre plan de financement et grâce aux différentes formules de prêt proposées, vous maîtrisez la problématique des taux d'intérêt. Vous savez toujours où vous en êtes.

Les prêts classiques à taux variable
Avec eux, vous profitez de taux attractifs voire d'une éventuelle baisse de manière à parfois être gagnant.

Les prêts à taux variable avec garantie de plafond
Il s’agit d’une solution intermédiaire. Vos remboursements diminuent quand les taux baissent. Lorsqu’ils montent, vous êtes protégé grâce à un plafond de taux. Vous connaissez ainsi depuis la souscription, le coût maximum de votre crédit et vous bénéficiez du caractère attractif du taux variable.